Commission de coordination

Objet et missions

La commission de coordination prévue à l’article 12 de la loi du 15 juin 1999 portant organisation de l’Institut national d’administration publique est placée sous l’autorité de la commission administrative de l’Institut.

Elle est chargée:

  • de coordonner les relations entre l’Institut et les administrations et établissements publics de l’Etat;
  • de coordonner les relations entre l’Institut, le Ministère de l’Intérieur et les administrations et les établissements publics des communes;
  • de coordonner les programmes de formation générale à l’Institut et les programmes de formation spéciale dans les administrations et établissements publics de l’Etat et des communes;
  • d’analyser l’impact de la formation professionnelle dans les administrations de l’Etat et des communes;
  • de faire des propositions en vue d’adapter la formation à l’évolution des technologies et des besoins des administrations de l’Etat et des communes;
  • de promouvoir l’innovation et la recherche en matière de formation professionnelle dans l’administration publique.

La commission de coordination procède périodiquement et ensemble avec les chargés de cours à une révision des programmes détaillés des matières à enseigner tant au niveau de la formation du personnel de l’Etat qu’au niveau de la formation du personnel des communes. Elle peut également être chargée d’analyser les méthodes pédagogiques et didactiques mises en œuvre à l’Institut. A cet effet elle peut s’assurer le concours d’experts notamment du Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

Elle procède à la mise en compte de l’examen de fin de formation générale et de l’examen de fin de formation spéciale.

Composition

La commission comprend les membres permanents ci-dessous:

  • le chargé de direction de l’Institut,
  • deux fonctionnaires de l’Institut en charge respectivement de l’organisation de la formation pendant le stage et de la formation continue,
  • un représentant du Ministre ayant dans ses attributions l’Institut,
  • un représentant du Ministre de l’Intérieur,
  • un représentant du Ministre ayant dans ses attributions la Sécurité sociale,
  • un représentant du Ministre ayant dans ses attributions la Justice,
  • un représentant du Ministre ayant dans ses attributions la Santé,
  • un représentant du Ministre ayant dans ses attributions l’Education nationale,
  • le délégué à la formation de l’Administration gouvernementale,
  • le délégué à la formation de l’Administration des Contributions,
  • le délégué à la formation de l’Administration de l’Enregistrement,
  • le délégué à la formation de l’Entreprise des P. et T.,
  • deux délégués de la Chambre des Fonctionnaires et Employés publics, dont un qui représente le secteur communal,
  • un délégué du syndicat des Villes et Communes luxembourgeoises,
  • un délégué à désigner par la commission centrale instituée en vertu de l’article 45 de la loi du 24 décembre 1985 fixant le statut général des fonctionnaires communaux,
  • quatre chargés de cours à l’Institut dont deux qui représentent les chargés de cours intervenant dans la formation générale du personnel de l’Etat et deux qui représentent les chargés de cours intervenant dans la formation générale du personnel communal.

Les membres de la commission sont nommés par le Ministre ayant dans ses attributions la Fonction publique pour des mandats renouvelables de trois années.

  • Mis à jour le 20-04-2015