Missions

Les missions du Centre des technologies de l'information de l'Etat sont multidimensionnelles, mais s'inscrivent toutes dans le cadre de la modernisation des services publics.

Les activités du CTIE sont structurées selon trois grands domaines de compétences.

Coordination, planification et support organisationnel

Le CTIE a vocation à accompagner les autres administrations de l'Etat dans leurs processus de réorganisation et d'optimisation des tâches. En tant que tel, il coordonne les activités suivantes :

  • l'organisation de l'automatisation des administrations, notamment en ce qui concerne la collecte, la transmission et le traitement des données ;

  • l'élaboration et la tenue à jour d'une cartographie des processus des administrations et de leur interopérabilité ;

  • le support organisationnel des administrations de l'Etat et leur accompagnement dans leurs projets de réorganisation ;

  • la recherche de synergies entre les différentes administrations de l'Etat et l'optimisation de leurs échanges d'informations ;

  • la production et la personnalisation de documents administratifs sécurisés et le traitement des données biométriques y relatives.

Présence Internet, échanges interactifs et services aux citoyens

Un deuxième volet du champ de compétences du CTIE est directement lié à la communication web de l'Etat et aux nouveaux services offerts aux utilisateurs internes et externes, par le biais de :

  • la coordination de la présence Internet des administrations de l'Etat ;

  • la mise en place et l'exploitation des plateformes d'échange avec les citoyens et les entreprises ;

  • la réalisation et l'implémentation de plateformes de collaboration reliant l'ensemble des agents de l'Etat ;

  • la mise en oeuvre et la coordination d'un réseau de guichets physiques régionaux qui offrent aux citoyens un point de contact unique pour leurs démarches administratives ;

  • la mise à disposition d'une base de connaissances regroupant l'ensemble des attributions de l'Etat et accessible à travers les différents canaux de services publics.

Support technique et sécurité informatique

Le CTIE revêt une fonction de prestataire de services informatiques pour les différentes administrations de l'Etat, leur proposant :

  • une assistance dans l'exécution des travaux courants d'informatique ainsi que la gestion des systèmes de communication fixes et mobiles ;

  • la gestion des équipements électroniques, informatiques et de sécurité appropriés à l'accomplissement de ses attributions ;

  • l'acquisition et la gestion d'équipements informatiques et bureautiques ;

  • l'administration du réseau informatique et de la messagerie électronique de l'Etat ;

  • la sécurisation des infrastructures informatiques et le respect des dispositions de la loi relative à la protection des personnes à l'égard du traitement des données à caractère personnel ;

  • la gestion d'un centre de support (helpdesk) pour les utilisateurs internes et externes des systèmes gérés par le Centre ;

  • la transmission des informations officielles entre les gouvernements, les organismes internationaux et les administrations de l’Etat, selon les directives de sécurité en vigueur ;

  • la planification, la mise en place, la gestion, l’exploitation et l’assurance de la disponibilité des systèmes de communication et d’information classifiés permettant la consultation politique et l’échange d’informations au profit du Gouvernement ;

  • l’exercice, dans le cadre de ces attributions, de la fonction d’Autorité nationale de distribution, responsable de la gestion du matériel cryptographique des organismes nationaux et internationaux ;

  • l’exercice de la fonction de Bureau d’ordre central qui est l’entité nationale responsable d’organiser la réception, la comptabilisation, la distribution et la destruction des pièces classifiées ;

  • la mise à la disposition du Gouvernement d’une infrastructure sécurisée et des ressources administratives, logistiques, de communications électroniques et de traitement de l’information nécessaires à la gestion de crises ;

  • la mise à la disposition du Gouvernement d’un centre de conférences nationales et internationales ;

  • l’opération du service courrier du Gouvernement.

  • Mis à jour le 30-11-2015