Employé de l'Etat

Le calcul de la rémunération

Les traitements, indemnités et salaires sont exprimés en points indiciaires, dont la valeur est fixée par la loi.

La valeur mensuelle actuelle d'un point indiciaire, adaptée à l'indice du coût de la vie est de
17,9181350 euros

La rémunération mensuelle brute d’un employé est donc calculée de la manière suivante :


nombre de points indiciaires x valeur mensuelle d’un point indiciaire

 

Un employés  qui bénéficie d’une rémunération de 160 p.i, gagnera donc 160 x  17,9181350  = 2.866,90 euros bruts.

Pour l’employé qui bénéficie du régime de pension des fonctionnaires, la valeur du point indiciaire est la même que pour ces derniers, c’est-à-dire 18,9228970 euros.

L’indemnité de l’employé occupé à tâche partielle est proratisée en fonction de son degré d’occupation.

Les employés qui sont en période de stage perçoivent une indemnité lors des 2 premières années et lors de la 3e année qui correspondent respectivement à 80% et 90% de la rémunération de début de carrière.

Infographie

Les conditions d'avancement

L’employé n’est admis à une catégorie, un groupe ou un sous-groupe d’indemnité déterminés que si les conditions de diplôme et d’emploi sont remplies conjointement.

Comme le fonctionnaire, l’employé comptant depuis son début de carrière deux ans de bons et loyaux services dans le même échelon de son grade accède à l’échelon suivant de ce grade.

L’employé qui bénéficie d’un avancement en grade a droit, dans son nouveau grade, à l’échelon de base qui est immédiatement supérieur à l’échelon qu’il occupe avant l’avancement en grade, augmenté d’un échelon.

L’employé de l’Etat qui est engagé sur la base d’un nouveau contrat de travail conserve son indemnité de base et son ancienneté de service, à condition :

  • que les deux contrats se succèdent sans interruption ;
  • que cet engagement se fasse dans le même groupe d’indemnité, le même sous-groupe d’indemnité et le même grade.

Cette disposition est également valable pour l’employé communal qui est engagé au service de l’Etat.

La structure de la carrière

L’indemnité de début de carrière

A condition d’avoir obtenu deux tiers du total des points aux épreuves du cycle de formation pendant la période de stage, l’indemnité de l’employé sera calculé à partir du 4e échelon de son grade de computation de la bonification d’ancienneté.

Si l’employé qui n’a pas obtenu les deux tiers des points de ce résultat il peut se soumettre une nouvelle fois à ces épreuves dans un délai de douze mois à compter de la fin de sa période de stage. Le nouveau résultat n’est pris en compte que si l’employé a obtenu une note finale d’au moins deux tiers du total des points. Lorsque la note finale sera inférieure à deux tiers du total des points, l’indemnité de l’employé au moment du début de carrière sera calculée à partir du troisième échelon du grade de computation de la bonification d’ancienneté.

  • Mis à jour le 29-03-2017