CISAP - La lutte contre la corruption

Public cible

Agents de la catégorie A, prioritairement ceux susceptibles de suivre le cycle de compétences ci-dessous.

Ces formations sont réservées à des fonctionnaires

  • justifiant trois années d'ancienneté de service au moins
  • qui sont présentés par leur gouvernement
  • titulaires d'une maîtrise ou d'un diplôme équivalent attestant quatre années d'enseignement supérieur au moins ou, dans certains cas, en charge de responsabilités qui démontrent une capacité équivalente.

Cycle de compétences

Certificat de qualification en management public

Objectifs

  • Acquérir et consolider ses connaissances sur les manquements à la probité en matière financière
  • Développer ses compétences en matière de détection
  • Connaître les cadres internationaux de lutte anticorruption
  • Acquérir et renforcer sa maîtrise des outils de prévention et d'évaluation des risques, de contrôle et de répression
  • Savoir mobiliser l'ensemble des parties prenantes dans la lutte contre la corruption

Contenu

La récente déclaration mondiale contre la corruption (mai 2016) témoigne de l'importance durable de ce thème dans l'agenda public global, mais aussi de l'impact de la mondialisation sur les mécanismes même de la corruption. L'ouverture de nombreux pays au commerce mondial et le rattrapage de croissance qui a suivi ont, en effet, ouvert depuis les années 1990 des espaces inédits pour de nouveaux circuits de corruption, alors que, paradoxalement, une bonne gouvernance et une régulation saine de l'économie demeurent des conditions clés pour le développement dans un contexte globalisé. Dans les économies en développement, la mondialisation a accru les phénomènes de corruption et donc le frein à la croissance qu'ils génèrent, tandis que dans les pays développés on observe des distorsions de gouvernance, qui constituent des sources de pression croissantes sur la décision publique. Dépassant les repères traditionnels de la corruption économique, les perspectives actuelles sur la corruption s'ouvrent sur les questions de transparence et de probité, mais aussi sur l'information et la connaissance, sur la bureaucratie, sur l'organisation et l'autonomie des organismes, ainsi que sur les groupes de pression. Ce cycle de formation explore les principales questions contemporaines liées à la corruption et les place dans une perspective de politiques publiques dans un contexte international.

Contenus prévisionnels:

  • Nouvelles perspectives sur la corruption: définitions, périmètre et frontières
  • Réalités et pratiques de la corruption: nouveaux circuits, formes et mécanismes à l'oeuvre dans les systèmes de corruption
  • Impact de la corruption sur le développement et la gouvernance publique
  • Cadre institutionnel de la lutte contre la corruption: acteurs, gouvernance, missions et moyens
  • Cadre juridique national et international de la lutte contre la corruption
  • Mécanismes de prévention de la corruption
  • Mécanismes de contrôle et de répression de la corruption

Méthodologie

Une plate-forme de travail collaborative sera ouverte une semaine avant le début du cycle. Les auditeurs seront amenés à participer activement au cours de ce cycle et à travailler sur des études de cas correspondant à leurs pratiques. Il leur est donc vivement recommandé de se munir de toute documentation utile pour illustrer leurs présentations et échanges. Un module de spécialisation sur «les marchés publics» en e- learning conçu par l'Agence Française de développement sera proposé en aval du cycle (nombre de places limité).

Gestionnaire de formation

Monica Tassi
Tél. : 247-83153
E-mail : monica.tassi@inap.etat.lu

Modalités d'inscription

Adresse d'inscription

Institut national d'administration publique 35, rue de Bonnevoie, L-1260 Luxembourg

Sélection

Les demandes d'inscription au CISAP doivent parvenir à l'INAP au plus tard 3 mois avant le début du cycle en question.

Lieu d'organisation

École nationale d'administration 2, avenue de l'Observatoire, 75006 Paris

Détail des dates

La formation d'une durée de 2 semaines aura lieu du 25 juin au 6 juillet 2018.

Remarques

L'inscription aux différentes formations ci-dessus doit se faire moyennant un dossier de candidature spécifique disponible à l'ENA.

Les candidats font parvenir le dossier de candidature dûment rempli au gestionnaire de formation ci-dessus.

Les dossiers validés par l'INAP seront soumis au gouvernement en conseil pour approbation.

Un certificat de perfectionnement ne pourra être établi que si le candidat fait parvenir son attestation de participation à l'INAP.

Le présent programme fait partie de l'offre de formation internationale de l'INAP. Consultez l'ensemble des opportunités de formation internationales en cliquant ici.

De plus amples informations concernant l’organisation du présent type de formation sont disponibles auprès du gestionnaire de formation ci-dessus.

  • Mis à jour le 18-07-2018